Des super-médecins dans notre quartier !

 

medecin du monde

Médecin du monde est une association indépendante qui soigne les migrants et ainsi témoigne des difficultés des migrants. . Elle est située au 8 rue des blés à la Plaine Saint-Denis. L’association contient 2000 bénévoles dont 299 salariées en France. Présent en France et dans 64 pays, Médecins du Monde est un mouvement international indépendant de militants actifs qui soignent, témoignent et accompagnent le changement social. À partir de leurs 355 programmes médicaux innovants et d’un plaidoyer basé sur des faits, ils mettent les personnes exclues et leurs communautés en capacité d’accéder à la santé tout en se battant pour un accès universel aux soins.

Elle a été crée en mars 1980 par Jacques BERES, Gilles BRISKEN, Eric CHEYSSON, Alain DELOCHE, Bernard GRAJON, Jean-Marie HAEGY, Bernard KOUCHNER, Pierre PRADIER, Vladan RADOMAN.

Le docteur Bennet répond à nos questions par rapport a l’association :

Nous avons contacté le local du quartier de médecin du monde et le docteur Benet, il nous a expliqué le fonctionnement de l’association. Elle accueille 50 patients pour 2 à 3 médecins bénévoles. Les migrants viennent pour obtenir l’aide médical d’état, qui leur permettra d’être pris en charge pour leurs dépenses médicales. C’est la première étape pour obtenir un permis de travail.

Ils viennent aussi pour dépister les pathologies, faire des radiographies, un test de vue et soigner les maladies. Une fois par semaine, un camion est mis à disposition pour la dentition des migrants.

La particularité des migrants viennent : d’un tiers du Penjab, d’Europe de l’Est et d’Afrique Subsaharienne. D’après ce que l’on peut croire, aucun Syrien n’a été pris en charge chez médecin du monde malgré leur forte densité en Iles de France.

 

Au delà des soins, l’association distribue des sacs de couchages pour les sans-abris, met à disposition des couches, des biberons pour les bébés.   Médecin du monde, du quartier, contient 50 à 100 bénévoles dont (12 médecins, 10 infirmière et des assistants sociaux) et 5 salariés. Les médecins bénévoles travaillent ½ journée par semaine. Au sein de l’association des traducteurs sont mis à disposition pour les migrants, pour cause de barrière de langue. Le coût de la traduction est de 30€ par quart d’heure. Docteur Benet, nous à indiquer l’association ne rencontre pas de problème d’argent. Le financement provient des dons de particuliers et du conseil général et de l’agence régionale de santé.

 

Article d’Annie et Ericka