Que nous apprennent les slogans des candidats aux présidentielles de 2017 ?

Le 7 mai prochain, les Français iront élire le prochain président de la République. Pour attirer les électeurs, les candidats utilisent différents slogans. Nous allons voir quels sont les slogans des cinq candidats en tête des sondages et ce qu’ils veulent dire.
– Slogan d’Emmanuel Macron : « En Marche »

logo en marche

Le slogan d’Emmanuel Macron porte le même nom que le parti politique qu’il a créé. L’idée derrière ce slogan est de montrer qu’Emmanuel Macron souhaite faire bouger les choses. Ce slogan montre aussi que ce mouvement s’est formé autour de la personnalité d’Emmanuel Macron comme le montre la personnification de son slogan car il met en valeur ses initiales E.M.
– Slogan de Marine Le Pen : « Au nom du peuple »

logo marine le pen

« Au nom du peuple » est une phrase inscrite dans les textes fondamentaux de notre système. Cette phrase est apparue pour la première fois dans la Constitution de 1793 après la Révolution Française. Avec ce slogan, Marine Le Pen cherche à montrer qu’elle parle au nom des Français. Tout comme Emmanuel Macron, Marine Le Pen personnifie son logo en ajoutant « Marine Présidente » comme si c’était une certitude. Son logo est représenté avec une rose (symbole du PS). L’affiche est dominée par la couleur bleue qui est la couleur historique de la droite.

– Slogan de Benoit Hamon : « faire battre le cœur de la France »

2736546-inline.png

Avec ce slogan, B.Hamon dit vouloir « donner de l’énergie, de la joie et de la force » aux cœurs des Français. Il souhaite faire renaître la solidarité des Français et redonner vie à la France.
– Slogan de Jean-Luc Mélenchon : « la France insoumise »

Franceinsoumiselogo

Jean-Luc Mélenchon veut donner une image forte de la France et il souhaite montrer que la France n’est pas soumise par les autres pays et donc indépendante. De plus, dans son programme, Jean-Luc Mélenchon souhaite se mettre d’accord avec les pays de l’Union Européenne sur les traités mais si l’accord est impossible, la France quittera l’Union Européenne.
– Slogan de François Fillon : « une volonté pour la France »

affiche-fillon-19b6d7-0@1x.jpeg

L’affiche de campagne avec l’ancien slogan

François Fillon a annoncé son slogan officiel le 19 mars avec beaucoup de retard car il a dû le changer. En effet, il avait premièrement choisi « le courage de la vérité » mais l’affaire Pénélope est passée par là. Durant cette affaire, il avait promis qu’il ne serait pas candidat mais il l’est toujours. C’était également le slogan qu’avait proposé Arnaud Montebourg en 1997 or, c’est un membre du Parti Socialiste, l’adversaire traditionnel de la droite.

Article de Selma M.

Jean-Jacques Clément, portrait d’un militant de la Plaine

"J'ai une longue histoire des luttes." Dyonisien, Jean-Jacques Clément est âgé de 62 ans, retraité de la RATP, il était machiniste. Ancien syndicaliste à la CGT, sa famille a joué un rôle dans son engagement militant.  Il a également appris les valeurs humaine et de partage dans son club d'athlétisme, le FSGT Saint-Ouen, un mouvement d'éducation populaire.  Il a choisi de s'impliquer dans la vie militante à Saint-Denis pour "faire bouger les choses, pour s'enraciner, et dévier les décisions qui sont prises d'en haut." "J'ai toujours été curieux, je me suis toujours intéressé à ce qui se passait dans la cité, nous explique -t-il.  Aujourd'hui, il milite dans de nombreuses associations qui agissent localement : Mémoire Vivante de la Plaine, qui met en valeur le patrimoine du quartier; Plaine de Femmes; le Conseil Citoyen de la Plaine, une instance de démocratie participative. Il s'est également battu avec le collectif "Bonnet d'âne" afin de réclamer une réelle égalité des chances à l'école, et il reste un militant politique de terrain, pour la gauche de la gauche. "J'ai suivi plusieurs familles mais je n'ai jamais été moi-même dans un parti" nous explique-t-il. Jean-Jacques Clément milite avec des gens et des associations qui partagent des valeurs communes aux siennes. A propos de la situation des migrants et des délogés de l’avenue du Président Wilson, qui reçoivent l'aide des riverains, il raconte que "des groupes se forment et des gens se raccrochent à des associations poursuivent le combat dans la durée". Le but de son engagement est que "tous aient la même chance de vivre correctement". Il pense qu'on peut se rapprocher de cet idéal, en luttant quotidiennement. L'important pour lui, c'est de ne "surtout pas reculer". Il pense qu'en votant, on peut donner une légère inflexion à la politique nationale, mais que c'est par la lutte permanente qu'on aide au combat politique. Selon lui, il faut "élever la conscience des gens", "faire avancer les idées". "La démocratie, c'est lorsque chaque citoyen s'empare de la vie quotidienne, mais on en est loin", dit-il. Il souhaite plus de démocratie participative, afin d'enrichir les débats. Lahcen et Dania

A post shared by Iqbal Actu (@iqbalactu) on

Portrait de Mme Brunetti

Madame Brunetti enseigne le français au collège Iqbal Masih depuis la rentrée 2016. Elle a en charge des classes de 6eme et de 4eme. Elle est originaire de Théding, une petite ville de Lorraine. Elle a toujours voulu enseigner. Après son baccalauréat, elle a fait deux ans de classe préparatoire en lettres, une licence et enfin un master à l'ESPE (Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education). Elle a obtenu son concours de professeur à Strasbourg, en Alsace, où elle aurait préféré rester, bien qu'elle soit contente d'avoir découvert Paris. Ce sont ces amis et ses parents qui lui manquent le plus. Elle connaissait seulement la Seine-Saint-Denis de réputation lorsqu'elle est arrivée, et elle reconnaît qu'il y a beaucoup de préjugés à dépasser. Le collège Iqbal Masih est son 4eme établissement, elle trouve qu'il est agréable d'y enseigner car il y a une vraie dynamique de projets avec les élèves. "Pour l'instant, je me trouve très bien ici, j'aimerais rester un moment ", nous confie-t-elle. Avec les élèves, elle pense que la meilleure arme est la patience. "Plus on s’énerve, plus les élèves s'agitent", conclue-t-elle. Caroline et Clara

A post shared by Iqbal Actu (@iqbalactu) on

Liberté, égalité, fraternité, TMT ! Tamerantong, une compagnie pas comme les autres.

photo

Le logo de la compagnie Tamerantong.

Tamérentong (TMT) est une compagnie de théâtre divisée en 3 troupes :

– une a Belleville (6 à 10 ans )

– une a Mantes La Jolie (10 à 14 ans )

– et une autre a Saint Denis (6 à 16 ans)

Les différentes troupes sont composées de 20 à 25 enfants.

Ce qui unit ces troupes, c’est le projet de TMT. Ce projet initié par Christine Pellicane et Phillipe Maymat a été pensé autour de l’idée de monter des pièces avec des enfants des quartiers populaires. Chacune de ces pièces cherchent à lutter contre « le racisme, le rejet de l’autre, les préjugés » comme nous le dit sa fondatrice.

La Tsigane de Lord Stanley, un appel à la tolérance.

c49a98_0c3d167e561a4bf0868c6a5b88512d36-jpg_srz_344_450_85_22_0-50_1-20_0-00_jpg_srz

Affiche du spectacle la Tsigane de lord Stanley.

Par exemple pour la pièce la tsigane de lord Stanley, la metteur en scène Christine Pellicane et tous les enfants des différentes compagnies ont décidé d’aborder la question des gens du voyage car des campements s’étaient installés dans les quartiers dans lesquels les enfants vivent. Cette pièce cherche à faire comprendre qu’il ne faut pas avoir de préjugés avant de s’être interrogé sur la culture de ces personnes. L’objectif est de promouvoir l’accueil et la compréhension de ceux qui sont différents.

Ce spectacle est inspiré d’une légende gitane, qui parle de la route du voyage et du rejet. C’est également une histoire sur l’amour entre un jeune gadjo (gadjo = un « non-gitan ») et une tsigane.

Ce spectacle a été mis en scène après un long travail. Lors des répétitions, les acteurs travaillent la confiance en soi afin de se sentir à l’aise sur scène. Par exemple, des membres de la compagnie font faire des exercices de concentration et de relaxation. Pour la mise en scène, les acteurs travaillent par groupe en fonction des différentes scène dans lesquels ils jouent. Peu à peu, on introduit des éléments comme le décor et la musique. Dans la pièce, la musique sert à faire rêver le spectateur mais elle permet aussi aux acteurs de se relaxer en cas d’erreur dans leur texte. Ces moments musicaux durant lesquels les acteurs dansent, permettent aux spectateurs d’avoir un moment de gaïté, de plaisir, d’évasion.

Au sortir de cette pièce, le spectateur comprend que les jeunes sont heureux de partager ces moments. Ils donnent l’impression de s’amuser, d’avoir un loisir. Cette passion commune partagée par les enfants fait de la compagnie TMT un cercle de partage autour de valeurs fortes, comme la tolérance, l’égalité, la fraternité…

Pour vous donner envie d’aller assister aux prochaines représentations de la Tsigane, regardez cette extrait vidéo plein d’énergie :

Et retrouvez toutes les dates des différents spectacles sur le blog de la compagnie : http://www.tamerantong.org

Article de C.V.

ob_de042e_affiche

Affiche du spectacle la tsigane de lord Stanley.

 

 

Naruto Online, la nouvelle innovation de Bandai Namco

A l’origine de Tamagotchi et de Digimon World Dawn

Bandai Namco Games est une entreprise basée sur le développement du jeu vidéo. Bandai Namco est la fusion de Bandai et Namco, l’entreprise a été crée le 31 Mars 2006. C’était des entreprises anciennes dans le jeu vidéo. Bandai est à l’origine de Tamagotchi et de Digimon World Dawn (jeu vidéo) et Namco a l’origine de Pac Man.

Une performance

En mars 2007 Bandai Namco Games s’allie à Sony pour crée leur premier studio de développement nomme Cellius.

Depuis leur fusion ces deux entreprises ont réalisé une performance : ils ont crée le premier jeu accessible depuis un navigateur Internet (Mozilla, Internet Explorer…) qui est Naruto Online aidé par Masashi KISHIMOTO.

La nouveauté du jeu ces qu’il n’y a pas besoin de le télécharger et d’utiliser de l’espaces dans le disque dur, le jeu est en ligne via un navigateur internet.

Pay To Win

Le jeu est sur ordinateur mais sera bientôt disponible sur portable via une application gratuite à télécharger.

Les créateurs du jeu a mis le jeu en téléchargement gratuit mais par contre il faut dépenser de l’argent de son propre porte monnaie afin d’avancer plus rapidement que les autres joueurs en gros du Pay To Win.

aaaaaanbglogo

NARUTO ONLINE

Redécouvrir à nouveaux l’univers du manga

Déjà disponible en Allemagne, au Brésil, en Amérique du Nord, en Océanie et en Asie de l’Est, le jeu est  sorti en France en octobre. Les voix sont les voix originales japonaises et il y a des scènes du manga Naruto. Les dialogues sont sous-titrés en français ce qui permet de bien le comprendre.

Le graphisme à été fait par Masashi KISHIMOTO, ce qui va permettre au fan de Naruto de redécouvrir à nouveaux l’univers du manga.

naruto-online-2Cinq personnages dessinés spécialement pour le jeu

Naruto Online propose aux joueurs de découvrir l’histoire du manga à travers 9 chapitres dans lesquels ils pourront explorer des lieux et rencontrer des personnages déjà connus. Mais sa grande originalité est de proposer aux joueurs d’incarner un des cinq personnages qui ont été dessinés spécialement pour le jeu. Ces nouveaux personnages évoluent dans l’univers de Naruto et maîtrisent respectivement l’air, la terre, l’eau, le feu, le vent et la foudre. Ils ont été dessinés par le créateur de Naruto…

Le trailer en ligne : https://www.youtube.com/watch?v=boEq4EvGcTo&feature=youtu.be

Fares Tarabia et Adam Akamcht