Rencontre avec l’association Plaine de Femmes

Plaine de Femmes est une association crée par des femmes de la Plaine pour valoriser la solidarité, l’action et les liens entre habitants.

IMG_4565.JPG

L’association est née en octobre 2006 devant l’école maternelle du Landy. Elle a vu le jour à la suite d’échanges entre mamans en congé parental.

« On commençait par échanger devant l’école et parfois on allait se poser dans un café du coin », nous explique Suzanna De la Fuente, qui a présidé l’Association pendant 10 ans, avant de redevenir une adhérente, l’an dernier.

Sonia Beddar, l’actuelle Présidente, raconte qu’il y avait un besoin dans le quartier, qu’il fallait créer du lien et échanger avec les gens du quartier. Elle se rappelle de Laetitia, qui n’habite plus le quartier, qui arrivait de Paris et qui était un peu effrayée par les jeunes. Elle nous a signalé ce problème, et nous avons décidé d’inviter quelque uns des ces jeunes afin d’échanger avec eux. L’objectif a toujours été de s’occuper des femmes en tant que telles, et créer du lien entre les anciens et les nouveaux habitants, en imaginant des événements.

Plaine de Femmes a d’abord organisé la première « Fête du Pont » de Soissons, qui est reconduite tous les ans au mois de mai. A cette occasion, 200 à 500 personnes viennent partager un repas réalisé collectivement. Au début, on se cotisait et on payait des nounous du quartier pour surveiller les enfants lors de ce repas. Aujourd’hui, on demande une cotisation de 5€ par an. Le but n’est pas de faire des bénéfices.

Progressivement, l’Association a été accueillie dans des préfabriqués, prêtés par l’association Elixir dans le quartier espagnol. Ensuite, elle s’est installée dans une usine désaffectée, avant de pouvoir s’installer dans le local associatif de l’ancienne Gare du Pont de Soissons.

12321610_1392203451078919_1084384448472891824_n

L’association organise également des échanges de savoir-faire entre les femmes, en partant des savoir-faire de chacune : ateliers yoga, peinture sur verre, couture…

Aujourd’hui, Plaine de Femmes organise deux gros événements par an. Lors de la Fête des Tulipes, l’association tient un stand. Mais l’évènement le plus important est l’organisation d’un séjour familial sur 3 à 4 jours, qui se déroule tous les ans dans les colonies de la ville de Saint-Denis en mai ou juin. Ce voyage coûte cher, il faut 3 000€ pour louer un car, nous expliquent-elles. En général, ce séjour rassemble entre 70 et 100 personnes.

A cette occasion, on demande aux adhérentes de participer tout au long de l’année à différents événements. Il est important que tout le monde se connaisse avant le séjour. Il faut que chacun donne du temps, aide à  faire des courses, à tenir des stands. Ces actions sont un passage obligatoire pour l’ensemble des adhérents qui souhaitent participer au séjour.

L’association a également tenté d’aider les femmes à retrouver du travail, mais pour le moment ça a été un échec.

Mais il y a aussi des hommes qui appartiennent à Plaine de Femmes, comme Monsieur Jean-Jacques Clément. Les hommes sont souvent invités lors des animations – comme pour la soirée Carnaval organisée le 25 février dernier – mais on les voit plus rarement  sur les ateliers manuels. On les voit plus sur les séjours et les événements familiaux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :