Les migrants de Wilson ont été délogés en décembre

 

Depuis le mois d’août, à Saint-Denis, l’avenue du président Wilson était occupée par les délogés du 168. Ils avaient été rejoints par des migrants qui avaient installé leurs tentes un peu plus haut, à proximité du centre d’accueil des migrants de la Porte de la Chapelle. Le vendredi 12 décembre, vers 9 heures du matin, peu après l’évacuation des migrants par les CRS, les délogés du 168 avenue du Président Wilson ont été expulsés. Suite au délogement des campements, des grilles ont été installées à la demande de la mairie pour éviter l’installation de nouvelles tentes. Pour Philippe Caro, militant du quartier, cette clôture est « inutile, idiote et couteuse ». Si certains voisins étaient gênés par la présence de campements, beaucoup de riverains dénoncent les « démantèlements sans solution décente ». Jean-Jacques Clément, autre militant associatif du quartier, nous explique que les gens du quartier sont toujours mobilisés pour leur venir en aide. Certains organisent des distributions de boissons chaudes pour les migrants qui ont été relogés dans le centre d’accueil porte de la Chapelle. Une page Facebook intitulée « Solidarité Migrants Wilson » a été crée pour venir en aide aux migrants et aux délogés : https://www.facebook.com/Solidarit%C3%A9-migrants-Wilson-598228360377940/?fref=ts# Enfin, une pétition « Un toit, c’est un droit. NON au démantèlement des campements sans solution décente » a été diffusée à l’occasion de la manifestation de soutien aux Migrants et aux délogés samedi 14 janvier : https://www.change.org/p/non-au-d%C3%A9mant%C3%A8lement-des-campements-sans-solution-d%C3%A9cente Lahcen, Nour et Dania

A post shared by Iqbal Actu (@iqbalactu) on

Depuis le mois d’août, à Saint-Denis, l’avenue du président Wilson était occupée par les délogés du 168. Ils avaient été rejoints par des migrants qui avaient installé leurs tentes un peu plus haut, à proximité du centre d’accueil des migrants de la Porte de la Chapelle. Le vendredi 12 décembre, vers 9 heures du matin, peu après l’évacuation des migrants par les CRS, les délogés du 168 avenue du Président Wilson ont été expulsés. Suite au délogement des campements, des grilles ont été installées à la demande de la mairie pour éviter l’installation de nouvelles tentes. Pour Philippe Caro, militant du quartier, cette clôture est « inutile, idiote et couteuse ». Si certains voisins étaient gênés par la présence de campements, beaucoup de riverains dénoncent les « démantèlements sans solution décente ». Jean-Jacques Clément, autre militant associatif du quartier, nous explique que les gens du quartier sont toujours mobilisés pour leur venir en aide. Certains organisent des distributions de boissons chaudes pour les migrants qui ont été relogés dans le centre d’accueil porte de la Chapelle. Une page Facebook intitulée « Solidarité Migrants Wilson » a été crée pour venir en aide aux migrants et aux délogés : https://www.facebook.com/Solidarit%C3%A9-migrants-Wilson-598228360377940/?fref=ts# Enfin, une pétition « Un toit, c’est un droit. NON au démantèlement des campements sans solution décente » a été diffusée à l’occasion de la manifestation de soutien aux Migrants et aux délogés samedi 14 janvier : https://www.change.org/p/non-au-d%C3%A9mant%C3%A8lement-des-campements-sans-solution-d%C3%A9cente Lahcen, Nour et Dania

A post shared by Iqbal Actu (@iqbalactu) on

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :